Imprimer

La production des semences d’origine végétale au Mali s’inscrit à la fois dans un contexte juridique national, sous-régional et international. Sur le plan national, elle est régie actuellement par la loi n°10-032 du 12 juillet 2010. Ses modalités d’application sont fixées par le décret n° 10-428/PR-M du 09 Août 2010. Ces dispositions sont complétées par les (RTP) Règlements Techniques Particuliers à chaque culture.
L’objectif poursuivi est de parvenir à influencer les textes nationaux par les dispositions stratégiques d’ordre législatif ou réglementaire. Il est question de conscientiser et d’inciter davantage les décideurs à prendre à cœur le problème de sauvegarde des variétés traditionnelles, dont sont issues les semences paysannes, qui constituent le patrimoine génétique national pour les générations actuelles et futures du Mali.
Par variété traditionnelle, on entend une variété d’espèce ayant été améliorée par les agriculteurs traditionnels, eux même, mais qui n’a pas été influencée par les pratiques modernes de sélection.

Téléchargez ici le rapport