Imprimer

Les organisations paysannes qui ont depuis si longtemps réclamé l’adoption d’une politique agricole conséquente ne pouvaient que souscrire à cette initiative du Président de la République. Et c’est avec enthousiasme qu’à travers la Confédération Nationale des Organisations Paysannes (CNOP), elles ont accepté la mission de conduire le processus de concertation devant sous-tendre l’élaboration de la LOA.

Exaltante, ladite mission n’était pourtant pas gagnée d’avance. Au regard des enjeux, de la masse du travail à faire, des délais impartis et des ressources limitées, le défi était considérable.

Au cours de toutes ces concertations, les paysannes et paysans du Mali, fortement mobilisés et engagés, ont su mener des débats francs, profonds et responsables sur tous les aspects de la question agricole dans notre pays.

Ils ont dégagé une vision forte, pratique et généreuse de l’agriculture malienne d’ici à l’horizon 2025 qui s’intègre parfaitement dans la logique des idées émises. Elle va notamment dans le sens d’une modernisation de l’agriculture axée sur les exploitations familiales, une agriculture nourrissant son homme, capable d’assurer la sécurité alimentaire de notre pays et servant effectivement de moteur à l’économie nationale.

La publication du mémorandum témoigne  de la volonté de la CNOP de rendre compte, de manière fidèle et transparente, des éléments de réflexion et de débats menés à tous les niveaux lors des concertations paysannes. 

pdf buttonTéléchargez ici le mémorandum paysan sur la LOA